Resized_20171108_233323(1)

La 2 est dans la place !

Classé dans : Résumé Equipe 2 | 10

Vous en reprendrez bien un peu mon p’tit monsieur, avec ou sans douleur ?

Si dans la vie tout est une question d’équilibre, alors les victoires à venir seront tout, sauf insipide.

Difficile de croire que nos 3 défaites consécutives ne servent à rien, non ! Elles nous préparent à la victoire, une victoire pleine de saveurs, d’odeurs et de couleurs.

C’est péremptoire ! perdu dans le désert, l’assoiffé éprouvera un plaisir à laper l’eau croupie du fond de la mare. A l’équivalence, un seul rayon de soleil peut faire la joie bagnard plongé dans la pénombre depuis des années. 

Quand j’étais jeune (relatif), je m’arrêtais de courir quand j’avais mal au genou, ou un point de coté, ou même quand mes jambes ne me portaient plus… avec le temps je ne peux m’empêcher de penser à deux choses quand j’ai mal :

La première c’est qu’à l’instant même ou je me plains de mon genou, de mon point de coté, quelqu’un d’autre, quelque part ailleurs a beaucoup plus mal que moi.

La deuxième c’est que quelqu’un d’autre que moi, aimerait sans doute ressentir encore ces « petites douleurs » s’il était en vie pour les ressentir.

En clair, j’ai une chance de dingue d’avoir mal aux pattes, d’avoir du mal à franchir un obstacle, et encore plus d’être une bande de pote au pied du mur à vouloir le franchir.

Une fois médité ça, pas grand chose ne doit nous atteindre.

Quel parallèle avec notre match et notre score de ce mercredi me direz-vous ?

Sans doute pas grand-chose pour beaucoup, mais pour moi ça a du sens de souffrir avant de réussir, de pleurer avant d’éclater de rire. Pour les plus terreux d’entre nous, de prouter avant de…

 A l’évidence, ce qui se construit là viendra façonner l’âme de cette équipe, nourrir son avenir, rendra beaucoup plus solide sa fondation, donnera un sens à nos souffrances du moment, nos remises en question, nos doutes, nos singularités.

Mercredi nous avons sans l’avoir ressenti, travaillé nos placements, renforcé notre compréhension du jeu collectif, appris encore à faire face aux désillusions, compris que les dommages collatéraux sous-jacents d’un manque de cohésion peuvent être fatals, et par-dessus tout agir comme une équipe mûre face aux difficultés intrinsèques à toute collectivité qui se respecte : communiquer, parlez vrai, être franc et simple dans un seul but : la transcendance.

Nous sommes désormais à nu les uns par rapport aux autres, à un carrefour de notre progression ou de notre régression. A nous de choisir ensemble les étoffes pour revêtir nos futurs avatars, se préparer aux fraternelles animadversions.

Vous l’aurez remarqué, rien sur le score, rien sur les phases, aucun commentaire ni information sur rien en fait qui nourrira votre curiosité vertueuse ou malsaine d’en savoir plus ! haha

( Bon allez, une anecdote quand même : un grand Christophe ce mercredi qui nous a fait rêver de trois contres types consécutifs. Du genre « vous avez reçu un email » ! )

 

Mais qu’importe, vous en reprendrez bien un peu mon p’tit monsieur, avec ou sans douleur ?

 

10 Responses

  1. M la maudite

    Bravo…. très beau résumé, j’adore!
    et je partage absolument le postulat philosophique (très judeo-chrétien)!!
    Faites hyper gaffe: La victoire vous attend au tournant!!

  2. Christophe Delafosse
    Christophe Delafosse

    Beau résumé Olivier, ça nous fait méditer. Et merci pour cette petite anecdote … Çà me fait un challenge pour le match de lundi : 4 contres de suite. Sinon, d’autres pourraient aussi le relever.
    Et tout ça sans douleur …

  3. Olivier SANTINI

    Wouha………….je savais qu’un poète-philosophe se cachait dernière toi 🙂
    Bravo et Merci, ça doit nous donner envie d’aller de l’avant et à la conquête de nos futures réussites collectives.

  4. Clarisse Raby
    • Gaëtan Billing
      Gaëtan Billing

      dommage que ton clavier ne fonctionne pas clarisse car je ss sur que ton commentaire devait etre au top comme tjs 😉

      Tres belle plume Olivier!

      De bien beaux sourires sur la photo, je n’ose imaginer ce que cela va etre apres une victoire. Ce soir? J’espere, en tt cas, je serai de tt coeur avec vous !!

  5. M la Maudite

    Bravo…. très beau résumé, j’adore!
    et je partage absolument le postulat philosophique (très judeo-chrétien)!!
    Faites hyper gaffe: La victoire vous attend au tournant!!

  6. Thierry Grenon
  7. Laura Savarieau
  8. Sébastien Hoguin

Laissez un commentaire