Un match sans histoire

Classé dans : Résumé Equipe 4 | 12

Voilà ce qu’aurait dû être notre premier résumé,… un match sans histoire avec une victoire à la clé.

Mais c’était sans compter sur notre effectif plein de ressources et de surprises !!!

Tout d’abord avec Manu, notre central bondissant qui nous annonce un forfait pour des raisons obscures que par pudeur nous tairons (j’ai juste aperçu sur l’ordonnance la formule du produit CnH2n+2)… Mais tout à son honneur, Manu sera présent et fera sans doute son meilleur match… en tant qu’arbitre !

Nous voilà désormais, le jour J, effectif étoffé composé de Maryline, Carline, Nadège, Gaétan, Simon, Nico, Stéphane et moi-même.

Notre adversaire du jour se nomme Rouans 2. Et sans dévaloriser leurs qualités, nous jugeons que ce match allait être une bonne occasion (une de plus) pour se faire plaisir et peaufiner les réglages.

L’échauffement démarre tambour battant bien qu’un peu disperser mais sous la houlette de notre capitaine Nico, nous enchaînons les lignes  (du terrain bien sur…). L’équipe monte lentement et surement en pression lorsque tout à coup, notre toujours positif capitaine marmonne quelque chose dans un langage qui n’est pas rappelé siffly dans Toy story, puis il disparaît dans les vestiaires. Au bout de quelques minutes, ne revoyant toujours pas notre capitaine revenir, l’angoisse monte en nous, lequel de nous avons fâché notre capitaine pour qu’il quitte le terrain ???

Heureusement, au bout de quelques minutes, Nico réapparu pas du tout fâché mais juste un peu moins asthmatique après ingurgité 2 ou 3 bouffées de ventoline… à son domicile, d’où l’absence !

Avec tout ça me direz-vous ? et bien le match n’est pas commencé… et là je me rends compte que mon résumé est en train de se transformer en roman et que j’ai déjà perdu la moitié de mes lecteurs ( soit 2 personnes…)

Bon je reprends,

Dans ce climat quelque peu stressant nous reprenons le cours de notre échauffement et le match peu enfin commencé. Coach Stéphane commence par nommer son 6 de départ avec un choix fort, il met sur le banc une vieille gloire du volley parisien fraichement arrivée dans la région pour introduire le retour de la beaucoup plus jeune gloire du volley locale !!! et oui vous l’aurez compris Maryline remplace Stéphane !!!

Nous avons donc le distilleur mai qui sont les artificiers. A la pointe Gaëtan, à l’aise, détendu, sur de son jeu et de sa force, au centre Simon et Nico, et aux ailes Nadège et moi-même. Sur le banc Carline observe et apprend…

Le premier set est un modèle du genre, nous sommes tellement à l’aise qu’on en oublie juste une chose, jouer ! Jouer simplement ! Résultat nous voilà menés, malmenés et pire encore notre capitaine asthmatique perd tout simplement son volley, on dirait qu’il joue dans le sable… Tout y passe service qui n’atteint pas le filet, attaque bas duf ou 3 mètres dehors. Dans cette atmosphère chacun y va de son action  fantastique mais rien n’y fait… la mayonnaise ne prend pas. Heureusement la bonne humeur de votre auteur préféré est là pour apaiser les tensions ( hmmm je crois que ça se voit un peut trop là …) pour faire parler sa joie vivre,  pour râler comme un gros râleur ( oui c’est bien ça).

Pendant les temps morts, coach Stéphane fait preuve de pédagogie, … au 1er temps mort : «  c’et nul mais c’est bien ça va venir », au 2ème temps mort, «  c’est nul mais c’est nul et puis c’est tout ! »

La situation est critique Rouans mène de 5 points et est à 2 points du set. L’équipe est bien en place dans ses moon-boots  et c’est bien ça le problème…

Mais je ne sais pas si c’est la lune, le shaman qui Guillaume nous a envoyé et tout simplement un tout petit plus d’engagement de notre part mais nous avons réussi à remonter notre retard et l’emporter 25-23.

Déjà le match tout tranquille annoncé est bien loin.

Heureusement, le 2ème set sera d’un tout autre accabit. Avec l’entrée de Carline, la fin de la crise d’asthme de Nico mais aussi par la prise de conscience que quelque soit l’adversaire notre plus dangereux adversaire c’est nous (putain ce que c’est beau !), le 2ème set sera propre du début à la fin avec un cinglant 25-07 !

De même le 3ème set sera tout aussi net avec l’entrée de coach Stéphane. Mais le souci c’est que j’ai promis de faire 10 lignes à Nadège…

Alors voilà, nous sommes à la fin du 3ème set. Nous menons tranquillement 24-12. L’équipe adverse sert, le ballon passe le filet, une belle réception de Carline met Stéphan dans de très belles conditions. Celui adresse une passe en 4, Nadège s’élance et frappe le ballon avec violence et détermination. L’équipe de Rouans défend péniblement cette première banderille, remonte la balle et réusit à la renvoyer chez nous. Gaëtan bien placé en relance renvoie la balle sur Stéphane qui envoie une passe au cordaut pour Nadège, piquée au vif notre attaquante aérienne s’élance, monte sur le banc des remplaçant, grimpe sur le but de hand et saute, saute, saute,

Elle manque de commettre une faute lorsque son mollet frôle le haut de la mire et elle arrive sur le ballon telle une météorite sur la terre pour éclater le ballon qui a failli exploser à l’impact, celui-ci franchit le filet pour tomber sur le sol adverse. Et voilà Nadège marque sa première balle de match de son histoire !

Pour un match sans histoire c’était tout de même pas mal !

12 Responses

  1. Manu Blanchard
    emmanuel blanchard

    ben alors là..je veux un ralenti de l’attaque de Nad…quelqu’un à une vidéo..I Need’

    bien joué l’équipe..vivement la 2e phase..

  2. Simon Ducasse
  3. Clarisse Raby
    Clarisse Raby

    Trop amusante et fraîche cette histoire , à lire à tous les enfants avant de s’endormir c’est une belle aventure de héros 😉

  4. Gaëtan Billing
  5. Véronique Nagel
    Veronique Nagel

    Merci pour ce récit façon « vis ma vie en equipe 4 ».
    Tu fais un concours du résumé le plus long avec Maud ?
    Je vous invite à revoir la définition de « résumé » dans le dico .

  6. Nadège Roguet
  7. Nico Ca-et
  8. Laura Savarieau
    Laura Savarieau

    Super résumé Christophe, j’avais l’impression d’être avec vous 🙂 ce serait bien d’avoir une petite photo d’équipe pour le prochain résumé 🙂

Laissez un commentaire